176 ème jour – 15696 km – Ile de Mon – Copenhague

Publié le par enliberte

Depuis dimanche, nous sommes au Danemark. Il a pas mal plu les premiers jours, pas facile pour les visites. Mais depuis mardi ça va mieux.

Klint Mons Le Danemark est composé de nombreuses îles, en général reliées entre elles par un pont. Mardi nous avons donc visité l’île de Mon, où il y a de très belles falaises de craie.

Mercredi et jeudi, visite de Copenhague, à vélo. Encore une fois, les pistes cyclables sont omniprésentes, il y a presque plus de vélos que de voitures, un vrai bonheur.

Copenhague n’est pas une ville majestueuse, mais il y a plein de petits quartiers sympas: Nyhavn, le quartier de carte postale, des maisons colorées plantées au long du canal. Et Christiana, la ville libre: dans les années 70 se sont installés ici, dans d’anciens bâtiments militaires, des gens voulant vivre autrement, en s’éloignant de la société de consommation. La mairie a laissé faire et l’expérience dure. Chaque “locataire” reverse à la communauté son loyer, pour faire vivre la cité. Les décisions sont prises collégialement. Bon, en traversant Christiana, cela laisse un goût amer: l’ensemble ressemble à un bidonville. Et c’est le paradis de la fumette, le shit y étant en vente libre. Du coup, pas mal de zonards, ou de jeunes venant faire leur marché. Mais il paraît que dans le quartier vivent des familles intégrées malgré tout dans la société.

Il y a aussi le quartier latin, où on est tombé sur cette drôle d’enseigne. Borloo aurait-il été nommé ministre de l’éducation pendant notre absence?

Quant à la petite sirène, elle est effectivement petite…et pas du tout au cœur de la ville comme nous le croyions.

Copenhague - Nyhavn

Copenhague - education nationaleCopenhague - petite sirène  

On a aussi visité le musée de l’histoire danoise, de la préhistoire à nos jours. Globalement, ça ressemble à ceux qu’on a déjà vus, les cheveux blonds en plus! Il y a un coin pour les enfants où ils peuvent se déguiser et toucher à tout.

Copenhague - musée

Et comme la vie est assez chère au Danemark, les enfants ont été obligés de faire un peu la manche pour manger.

Copenhague - manche 

Voilà, Copenhague nous a bien plu. La vie semble y être très paisible, les gens peu stressés. Certes, on a vu ça avec nos yeux de touristes, mais à Paris aussi on y va en touristes!

Dans les jours à venir, nous allons longer la côte de l’île de Sealand (l’île de Copenhague), en espérant pouvoir profiter un peu de la mer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Mes pauvres chéris, être obligés de faire la manche pour manger ! Heureusement que vous voyez de belles choses pour compenser la dure vie de globe-trotters ! Gros bisous.
Répondre
F
Nous suivons régulièrement vos aventures, ça permet de réfléchir un peu à de prochaines vacances.<br /> Hier, c'était la kermesse à l'école, on a toujours une petite pensée pour vous lors des manifestations à Saint-Julien ! Dernière ligne droite avant les vacances, profitez-bien de vos excursions<br /> nordiques, avec du soleil comme par chez nous.<br /> A la rentrée ...
Répondre